Ethylotests : il est temps de mettre fin à l'hypocrisie

texte alternatif Mots clés :

Il est obligatoire, pour tout conducteur, d'avoir dans son véhicule ou sur soi un éthylotest. On peut trouver la mesure plus ou moins utile, pour diverses raisons. Mais les deux études indépendantes qui viennent de sortir devraient en toute logique mettre fin à cette obligation. En effet, plus d'un éthylotest vendu sur deux ne fonctionne pas correctement! Dans ces conditions, même pour les conducteurs voulant utiliser leur éthylotest, comment se fier aux indications? Quel intérêt donc d'obliger à posséder une test qui n'est pas fiable? Il est temps que cette hypocrisie cesse et que l'obligation de posséder un éthylotest neuf soit abrogée.

l'hypocrisie des éthylotests

Deux études démontrent le non fonctionnement des éthylotests

Que Choisir
Le magazine de défense des consommateurs Que Choisir a effectué un test de 12 éthylotests, dont 4 chimiques et 8 électroniques.
Sur les 4 chimiques, 3 donnent de faux résultats, et indiquent au conducteur qu'il peut prendre le volant alors que son alcoolémie est supérieure à 0.5 gramme par litre. Effrayant!
Sur les 8 tests électroniques, 3 donnent également un faux résultat incitant le conducteur à conduire alors que son alcoolémie réelle est supérieure à celle autorisée.

60 Millions de consommateurs
Le journal mensuel 60 Millions de consommateurs a également testé des éthylotests, 2 chimiques et 7 électroniques. Comme pour les tests de Que Choisir, les tests pour chaque modèle sont constitués de centaines de souffles à alcoolémie connue délivrés sur un banc de vérification. Les résultats des éthylotests testés par 60 millions de consommateurs sont encore pire (les modèles testés étaient différents).
En effet sur les 9 modèles testés, 5 n'ont pas délivrés la bonne indication! Plus de 50%!

Et il faut évidemment préciser que les éthylotests testés étaient des modèles neufs, qui venaient d'être achetés. On n'ose pas imaginer le résultat avec des éthylotests chimiques ayant passé 6 mois dans la boîte à gant d'un véhicule, soumis l'été à des températures supérieures et l'hiver inférieures à la plage de fonctionnement et de conservation des éthylotests.

Et il est à noter que les modèles électroniques, plus chers, moins sensibles aux écarts de température, n'ont pas donné de meilleurs résultats... En effet des fabricants peu scrupuleux ont profité de l'aubaine pour produire à bas coûts des produits pour répondre à cette soudaine hausse de demande. Et ces produits ont été autorisés, et des dizaines de milliers de français les ont achetés!

Nous vous conseillons de vous procurer les magazines Que Choisir et 60 Millions de consommateurs du mois de janvier 2013 pour lire dans le détail ces tests.

Ne fonctionnent pas mais obligatoires?

Alors que faire? Acheter un produit qui ne fonctionne pas parce que c'est obligatoire? Où est le bon sens?
D'une part les forces de l'ordre ne sont pas stupides et feront souvent aussi preuves de bon sens sur ce sujet, d'autre part si le policier ou gendarme qui vous arrête est borné voire obtus, l'amende en cas de non possession d'un éthylotest n'est que de 11€...
Vu ces conditions, personnellement je ne mettrais pas d'éthylotest dans mon véhicule. Non à l'hypocrisie, il est temps que cette obligation cesse.