Les radars du périphérique parisien

Les radars sur le périphérique sont passés à l'été 2013 de 8 à 16! Sur les 35 kilomètres de bitume, soit 70 kilomètres par sens de circulation, cela fait environ 1 radar tous les 4 kilomètres.

les radars du périphérique parisien

Le périphérique saturé

Saturé par la circulation routière de 7 heures du matin à minuit, le périf se dote de 8 nouveaux radars s'ajoutant aux 8 existants; vu le niveau de circulation, cette installation ne semble pas nécessaire, mais au moins peut-on voir le bon côté de la chose, une vraisemblable réduction du nombre d'accidents, et donc des bouchons. Au prix d'un abrutissement supplémentaire de l'automobiliste.

Les nouveaux radars

Ils se situent aux emplacements suivants:
Boulevard périphérique extérieur

  • Porte de Vincennes (12e)
  • Porte d’Ivry (13e)
  • Porte de la Chapelle (18e)
  • Porte d’Aubervilliers (19e)
Boulevard périphérique intérieur
  • Porte d'Italie, sortie A6b (13e)
  • Sortie du tunnel Vanves/Brancion (14e)
  • Porte Dauphine (16e)
  • Sortie tunnel des Lilas (19e)

radar et les bouchons sur le periferique

Les 8 premiers radars du périphérique

Ils se situent aux emplacements suivants:
Boulevard périphérique extérieur

  • Porte de Brancion
  • Porte de Passy
  • Porte de Clichy
  • Porte de Pantin
Boulevard périphérique intérieur
  • Quai d'Ivry
  • Porte de Sèvres
  • Porte de Champerret
  • Porte de Bagnolet

Le nombre d'infractions en forte baisse

Suite à l'installation en 2004 des 4 premiers radars, 162 000 infractions ont été relevées. Dès 2005, 4 nouveaux radars étaient en place, et les 8 radars ont alors générés 186 000 infractions en 2005, 324 000 en 2006 (année où tous les radars étaient en fonctionnement), 334 000 en 2007 (le pic), puis 217 000 en 2008 et 110 000 en 2009. Les chiffres de 2010 2011 2012 ne sont pas disponibles.

On peut constater que de manière générale l'objectif de réduire la vitesse sur le périphérique a été atteint, puisque le nombre d'infractions a dramatiquement chuté.

Alors pourquoi de nouveaux radars?

Plusieurs possibilités:
Augmenter les revenus des radars en en installant plus. Cette hypothèse de pompe à fric semble peu plausible dans le cas du périphérique parisien.
Préparer une future réduction de vitesse à 70 km/h. On sait que ce projet contesté existe, et si cette nouvelle limitation était mise en place, il est fort probable qu'elle ne soit que peu respectée. Mais avec 16 radars sur le périphérique, un tous les 4 kilomètres, la réduction de la vitesse vers 70 km/h se fera toute seule.
Contrôler les véhicules. Les nouveaux radars de plus en plus performants permettent/permettront de mieux contrôler les véhicules, en lisant et enregistrant les plaques d'immatriculation. Idéal pour surveiller les véhicules volés, idéal aussi pour suivre les faits et geste de la population.

Ces deux dernières hypothèses semblent les plus probables.

paris les radars du périf