Changer de voiture, acheter une nouvelle voiture

texte alternatif Mots clés :

En ce moment, les constructeurs automobile font tout pour que vous changiez de voiture, en insistant particulièrement sur deux points, le prix, et l'environnement, les nouveaux véhicules étant moins gourmands en carburant et moins émetteurs de gaz et particules polluants. Mais il y a une autre très bonne raison à changer de voiture... Les accidents de la route!

Les nouvelles voitures beaucoup plus sûres en cas d'accident

«Le risque d'être tué ou blessé grave est divisé par quatre si on fait une comparaison entre un véhicule d'aujourd'hui et un autre vieux de cinq à dix ans». Cette déclaration de Jean-Yves Le Coz, responsable de la sécurité routière chez Renault, est emblématique. Les nouvelles voitures sont éminemment mieux conçues pour protéger les personnes à l'intérieur du véhicule, ainsi que ceux à l'extérieur (piétons et autres véhicules).

Nouvelles voitures, quelques améliorations

La principale amélioration des voitures récentes par rapport aux voitures plus anciennes et la déformation programmée de la carrosserie. Alors que les anciennes voitures sont très rigides, les nouvelles sont conçues pour se déformer à des endroits précis en cas d'accident de la route. Ainsi, lors d'un choc, un ancien véhicule peut coincer et broyer ses occupants, ou les transpercer de pièces métalliques, alors que les véhicules récents se déformeront à leurs extrémités et conserveront l'habitacle intact, tant que le choc n'est pas trop violent.

Les systèmes de protection actifs tels que airbags et ceintures de sécurité se sont également améliorés. De nombreux véhicules anciens ne sont pas équipés d'airbags qui ont pourtant la faculté de sauver votre visage si ce n'est votre vie en cas de choc, et les nouvelles ceintures de sécurité sont équipés de pré-tenseurs, et de limiteurs d'efforts évitant des lésions de la cage thoracique.

Autre amélioration simple mais efficace : les pédales, qui étaient autrefois constituées de longues barres métalliques s'enfonçant dans le capot moteur pour activer les différents éléments (commande d'accélération, embrayage, freins). En cas de choc frontal, le bloc moteur étant projeté contre l'habitacle, les pédales métalliques sont également projetées violemment dans les pieds du conducteur, broyant, coupant ou déchirant pieds et chevilles, parfois les jambes. Aujourd'hui les pédales sont conçues de plusieurs pièces ce qui permet d'éviter qu'elles soient projetées dans l'habitacle en cas de choc.

Autre point important, bien que moins souvent la préoccupation des automobilistes, le fait que les nouvelles voitures sont moins fatales en cas de choc pour les piétons, cyclistes et motards. Le capot moteur est le lieu où le plus d'améliorations ont été apportées : il est plus souple et en cas de choc frontal avec un piéton, celui-ci a bien plus de chances de survie, le choc étant en partie amorti par la déformation du capot.

Les nouvelles voitures, beaucoup plus sûres avant l'accident

Toutes ces améliorations rendent les nouvelles voitures bien plus sûres en cas d'accident de la route. Cette raison seule est déjà excellente pour vous inciter à changer de voiture pour un modèle plus récent. Mais il y a mieux, les nouvelles voitures étant aussi conçues pour limiter dans la limite du possible les risques d'accidents.

Les améliorations du système de freinage sont très importantes, à commencer par l'ABS, et le freinage d'urgence. Il est indéniable que mieux freiner et en particulier dans des conditions particulières (urgence, route glissante etc) limite le nombre d'accidents.

Autre point clé : le contrôle de trajectoire. Bien que certains puristes regrettent le contrôle total sur leur véhicule (sauf en cas de perte de... contrôle!), le système de contrôle de trajectoire, utilisant de nombreux capteurs sur le véhicule, calcule et contrôle automatiquement des erreurs de trajectoires évitant de nombreuses pertes de contrôles, en particulier en virage (sur et sous virage) et lors de manœuvres brusques (évitement d'obstacles par exemple). Ces système sophistiqués sauvent de nombreuses vies.

Réduction du nombre de morts sur les routes : les nouvelles voitures jouent un rôle

Les voitures des années soixante-dix n'étaient pas conçues avec les mêmes exigences de sécurité que les voitures actuelles. La corrélation avec le nombre de morts sur les routes semble évidente : en 1972, 16 617 tués sur les routes de France, en 2009, 4 262 tués. Presque quatre fois moins de morts. Et c'est le même constat pour les blessés, le chiffre passant de 237 636 blessés en 1972 à 83 911 blessés en 2009.

Bien sûr, les nouvelles voitures ne sont pas les seules explications à cette baisse du nombre de tués. Il est indéniable que la prévention routière, les radars, une amélioration des infrastructures (points noirs retravaillés, rond-points installés) jouent aussi un rôle important. Mais vous n'avez que peu de contrôle sur ces éléments extérieurs. En tant automobiliste, vous pouvez maîtriser votre manière de conduire, et le type et l'age du véhicule que vous conduisez. Changer votre voiture du début des années 90 par un véhicule neuf ne vous ruinera pas forcément, ne fera pas de mal à votre budget carburant et permettra de moins polluer, et surtout, sauvera peut-être la vie à vous, vos passagers, aux tiers.

Changer de voiture, acheter une nouvelle voiture

Comments

le plus intelligent pour qu'il y ai moins d'accident serait de faire des voitures moins puissantes et avec un limiteur, les empêchant ainsi de dépasser le 130 vitesse maxi sur autoroute. pourquoi faire des véhicules de plus en plus puissants et ne pas pouvoir s'en servir ? personnellement je n'ai plus de plaisir à rouler, et pourtant c'était mon métier. j'ai une voiture puissante, mais je préfère marcher. pourtant c'était toute ma vie (camions, motos, rallye) le monde est devenu fou.

Faire un commentaire

Facultatif. Votre email ne sera pas visible.
Facultatif.