Marine le Pen propose l'archaïsme : l'amnistie présidentielle

texte alternatif Mots clés :

C'est une déclaration étonnante de la part d'un politicien de nos jours. L'amnistie présidentielle, une pratique incohérente et datant d'une époque révolue, est pourtant la nouvelle idée de Marine le Pen.

Marine le Pen veut rétablir l'amnistie présidentielle

L'amnistie présidentielle au programme de Mme le Pen

Voyant dans l'amnistie présidentielle une "tradition républicaine", alors que ce n'est qu'une pratique archaïque, Mme le Pen a décidé de l'intégrer à son programme.
Fort heureusement, tout le monde ne sera pas amnistié. En effet elle a prévu de tout amnistier "à part quelques délits graves qui mettent en cause la vie des autres".
Chers lecteurs, sachez donc que si Marine le Pen est élue présidente de notre république, vous n'aurez plus un seul PV à payer. Sauf à commettre un délit grave.
Petit excès de vitesse, stationnement, téléphone au volant, etc. Ne payez pas! Malheureux, ce n'est pas la peine, l'amnistie va être rétablie.

Amnistie, et que fait-on des radars alors?

Avec le rétablissement de l'amnistie présidentielle, et une amnistie de grande ampleur, les radars automatiques sur les routes de France vont devenir moins utile. Adieux les 22 millions d'euros annuel du meilleur radar français. Et oui, plus personne ne devra payer, puisque nous serons amnistiés! Bravo!
Autre conséquence : vous ne perdrez plus de points! Mais oui bien sûr, vous serez amnistiés!!!

Quelles conséquences en tire Marine le Pen et son équipe?

Annulation du permis à points

Et voilà, il fallait s'y attendre, grâce à la généreuse amnistie présidentielle de Mme le Pen, plus personne ou presque ne va perdre de points. Quel intérêt donc à conserver l'actuel permis à point? Avec cohérence donc Marine le Pen se propose de retirer le permis à points et de revenir à un permis classique.

La fin des radars

Les radars deviennent caduques. Tout le monde sera amnistié. Ils ne servent plus à grand chose. Donc Mme le Pen propose de ne plus en installer de nouveaux, une perte financière. Les radars déjà installés seront sans doute conservés, il se pourrait que les étrangers ne soient pas touchés par l'amnistie présidentielle, permettant ainsi aux radars déjà installés de rester un minimum rentables et discriminants.

Dans quel monde vit-on?

On aurait pu s'attendre des hommes et femmes politiques et plus encore de ceux qui prétendre accéder à la plus haute fonction du pays à des idées plus novatrices sur la sécurité routière, la répression, les radars, l'alcool au volant, l'incivilité, etc. Il n'en est rien. Pour les uns, c'est le silence assourdissant. Pour Nicolas Sarkozy, on s'en doute, c'est la proposition de continuer sur cette voie. Pour Marine le Pen, c'est une incroyable proposition, impraticable, archaïque, qui ne répond en rien aux besoins des français, une proposition d'amateur : rétablir l'amnistie présidentielle. En 2012, on croit rêver.

Comments

C'est une plaisanterie ce commentaire. D'abord l'amnistie pour moi ne concerne pas tous les types de délits vous le dites vous même, et ensuite, il ne faut pas comparer sécurité routière et répression envers une fois de plus les usagers de la route. Nombreux sont les conducteurs respectueux des règles et heureusement bien avant l'installation des radars. La grande délinquance est dans les rues, mais aussi au gouvernement ne croyez vous pas? Que l'on soit ou non avec les idées de Mme LePen. Réfléchissez un peu, combien de produits interdits d'utilisation sont pourtant vendus, commerce et "Taxe" oblige. Heureux les vendeurs d'avertisseurs de radars pour lesquels nous devions nous battre. Et pour les grands délinquants, souvent récidivistes, une police plus présente sur le terrain ne serait pas mieux ?

Faire un commentaire

Facultatif. Votre email ne sera pas visible.
Facultatif.