Assurance jeune conducteur ou jeune conductrice

Assurance jeune conducteur : pas de cadeaux!

Première année de conduite, première voiture… et souvent, premiers accrochages ! En raison du grand nombre d'accidents survenant chez les jeunes conducteurs, la plupart des compagnies d'assurance appliquent jusqu'à 100% de majoration de tarif, et cela pendant les 2 premières années d'assurance (souvent 100% de surprime la première année et 50% la deuxième, éventuellement 25% la troisième année). C'est une disposition légale. Certaines compagnies d'assurances refusent même tout simplement d'assurer les jeunes conducteurs (MAAF, Aviva par exemple) Si vous avez fait la conduite accompagnée, vous êtes avantagé.

Pour quelle raison ?

Malgré l’amélioration des statistiques, les jeunes payent toujours un lourd tribu aux accidents de la route. Ainsi, même si les 18 à 24 ans ne constituent que 9 % de la population, ils représentent 22 % des morts sur la route. Au vu de ces statistiques, les assurances préfèrent mettre une prime élevée aux jeunes conducteurs en attendant qu'ils fassent leurs preuves...

Jeunes conducteurs et conductrices, comment s'assurer à moindre coût?

Quelques pistes à explorer pour s'assurer sans se ruiner quand on est jeune conducteur:

  • Passer par la conduite accompagnée, appelé apprentissage anticipé de la conduite. Dès 16 ans, vous pouvez commencer à conduire. L'avantage, outre un plus grand taux de réussite à l'examen du permis de conduire, et la réduction des surprimes que font payer les assureurs aux jeunes conducteurs. Les surprimes sont réduites d'environ de moitié par rapport à un jeune conducteur n'étant pas passé par la conduite accompagnée. Si vous avez encore cette possibilité, pensez-y!
  • Utilisez une petite voiture! Puisque vous devez payer une surprime, mieux vaut payer une surprime à partir d'une prime pas trop chère. Une petite voiture économique n'est peut-être pas ce dont vous rêvez, mais vous ferez de sacrées économies en assurance! De plus si votre voiture est une occasion de peu de valeur, l'assurer au tiers est un autre bon moyen de faire des économies.
  • Comparez! Allez voir l'assurance de vos parents, celle de votre cousin, celle du coin de la rue, celle sur internet, faites des devis (en ligne, au téléphone, chez le courtier). Les prix proposés pour un service similaire peuvent varier grandement. Avant de vous engager dans un contrat d'assurance jeune conducteur, faites donc le tour des divers assureurs.

Une jeune conductrice bien assurée

Ci-dessous Maria est une jeune conductrice qui a passé son permis il y a quelques années. Lorsqu'elle était jeune conductrice, moins de deux ans de permis, elle a cherché à s'asssurer dès que possible en roulant dans une petite voiture d'occasion, ce qui lui a permis de limiter les coûts, et de rapidement obtenir les 2 ans d'expérience pour sortir de la situation difficile de jeune conducteur. Aujourd'hui elle a un joli bonus et elle roule en Tesla!

Idée du prix de l'assurance jeune conducteur :

Bien sûr, pour avoir une estimation fiable contactez les assureurs! Néanmoins, pour un jeune conducteur n'ayant pas fait la conduite accompagnée, assurer une petite voiture au tiers juste après le permis coute bien souvent plus de mille euros! Mieux vaut y penser avant! Donc ne surtout pas hésiter à comparer les prix des assurances!

assurance jeune conducteur

Et pour les jeunes conducteurs qui désespèrent de trouver une assurance pas trop ruineuse... Souriez! La vie est faite à votre avantage, puisque vous ne resterez pas jeune conducteur bien longtemps! Adieu donc l'assurance jeune conducteur dans maximum deux ans! En attendant, bonne route, et n'oubliez pas, le meilleur moyen de faire baisser le montant de votre cotisation d'assurance (jeune conducteur ou non), c'est de ne pas avoir le moindre accident! Donc, ouvrez l'oeil ;)