Trois radars calcinés dans le Gers

Dans la nuit de lundi 21 à mardi 22 mai 2012, ce sont trois radars automatiques qui ont entièrement brûlé dans le Gers. A chaque fois la même méthode a été employée : des pneus disposés au pied des radars ont été enflammés.

radar calciné

Trois radars calcinés

Ils se trouvaient dans le Gers, le premier à la limite de Cassaigne et Mouchan, sur la RD931, le deuxième à Vic-Fezensac, sur la RN 124 au lieu-dit Le Petit Carlat, et le troisième à Jégun. Les faits se sont produits entre 23 h 30 et 1 heure du matin.

La dégradation des radars a été dénoncée par le préfet qui en a profité pour rappeler que les radars étaient là pour la sécurité de tous. Un avis évidemment non-partagé par les auteurs de ces dégradations. Les radars calcinés seront prochainement remplacés.

Comments

Faire un commentaire

Facultatif. Votre email ne sera pas visible.
Facultatif.