Radars de feu rouge, attention arnaque et fraude

Il n'y a pas encore, en France, beaucoup de radars implantés à proximité d'un feu de circulation pour les automobilistes et motards grillant un feu rouge (radar de feu rouge). On peut s'en réjouir (restriction des libertés, big brother), on peut le regretter (amélioration de la sécurité routière). Il y a d'ailleurs débat au sujet des radars avant les passages à niveaux (voir le débat sur le forum), au vu des accidents graves récents.

Une affaire d'ampleur vient de voir le jour en Italie et apporte un nouvel éclairage sur le débats : les feux rouges étaient volontairement modifiés par certaines municipalités et forces de l'ordre pour piéger les automobilistes!!! Hallucinant.

Cent mille contraventions illégales

Les feux de signalisation étaient truqués. Modifiés, (l'ingénieur qui a conçu les feux - radars a également été arrêté), ceux-ci mettaient trois secondes pour passer de l'orange au rouge, alors que la loi italienne requiert une durée de 5 à 6 secondes.

Ainsi, les automobilistes qui pensaient passer à l'orange car ils en avaient encore le temps, passaient au rouge et le radar de feu rouge photographiait leur véhicule, et la contravention ne tardait pas à venir.

Le journal italien La Repubblica déclare que certaines communes ont enregistrées une hausse des contraventions liées aux radars de feux de circulation de 300% entre 2005 et 2007! Pour 100000 contraventions, soit environ 130 millions d'euros...

63 policiers, 39 responsables municipaux, 6 gérants arrêtés

Dénoncée en 2007 par un policier de Lerici, dans le nord de l'Italie, l'arnaque a été mise à jour récemment. Le policier avait été étonné de l'ampleur de l'augmentation des contraventions peu après la mise en place des radars et soupçonnait un déréglement.

Tout le monde était complice; les policiers, les responsables municipaux, les sociétés gérants ces radars. Pour tous, l'augmentation du nombre de contravention était une rentrée d'argent non négligeable. L'ingénieur ayant mis au point ces dispositifs a également été arrêté (dans le cadre de l'enquête).

Radars de feux rouges en France?

Cette scandaleuse affaire en Italie (du Nord, pas en Sicile ou à Naples) nous montre l'importance d'être très vigilant sur les moyens et les technologies utilisés pour la répression en général et des comportements routiers en particulier.

Ainsi, pour les radars automatiques qui fleurrisent le long de nos routes, bien qu'à ce jour, une telle fraude semble exclue.

A l'avenir, avec la généralisation prévue des radars de feux rouges en France, il est à espérer que la mise en place d'un tel système ne permettra pas de racketter les conducteurs par des contraventions illégales.

Faites connaitre cet article, par email ou dans votre forum favori (lien : http://www.controleradar.org/feu-rouge-radar-fraude.php ).