Histoire d'experts

texte alternatif Mots clés :

Suite à une panne sur sa moto, le conducteur déclare un sinistre auprès de son assurance, laquelle mandate un expert. Lequel expert après examen de la moto déclare que la panne est due à un défaut d'entretien du propriétaire (excès de calamine). Donc, l'assurance n'a pas à payer.

Le conducteur (propriétaire) attaque le fabricant (BWM); la cour d'appel de Versailles fait venir un expert judiciaire qui lui, après examen minutieux, constate l'absence de calamine...

Comment un expert peut dire excès de calamine, alors qu'un autre en constate l'absence? Y a t-il une formation pour devenir expert? Ne peut-on pas croire que le premier expert a été, inconsciemment peut-être, influencé par son client (la compagnie d'assurance) pour délivrer une expertise qui favorise le-dit client en lui évitant de payer au conducteur propriétaire le remboursement du sinistre?

Mauvaise expertise
L'affaire détaillée
Diffamation? Ou la vérité?