Les 12 points du permis récupérables plus rapidement

C'est une bouffée d'oxygène pour les usagers de la route confrontés à une répression routière forte. La durée pour récupérer l'intégralité des douze points de son permis de conduire passe de trois à deux ans, à condition bien sûr de ne pas perdre un seul point dans cet intervalle. C'est l'Assemblée nationale qui l'a décidé, ce mercredi 29 septembre en commission.

Des mesures d'assouplissement

Outre la réduction du délai de trois à deux ans pour retrouver l'ensemble de ses points (si non perte de points entretemps), une autre mesure d'assouplissement a été décidée : dans le cas où le conducteur a commis une infraction entraînant le retrait d'un seul point, la restitution de celui-ci aura lieu dans un délai de six mois – au lieu d'un an auparavant – à condition qu'aucune autre infraction n'ait été commise pendant ce délai.

Le gouvernement et les hommes politiques sensibles à la réalité

Aussi bien au Sénat, à l'Assemblée, qu'au sein du gouvernement, des voix se sont faites entendre pour relâcher la pression exercée sur les usagers de la route, qui subissent tous les jours une répression forte. Certes, la sécurité routière s'est sensiblement améliorée, mais la situation sur les routes n'est pas forcément optimale. En particulier, le trafic de points pour le permis de conduire, le nombre de conducteurs roulant sans permis, le mécontentement, sont autant d'arguments qui ont poussé à revoir raisonnablement les conditions de récupération de points au permis de conduire.

Comments

La meilleure solution, pour mettre un terme au racket sur la route : dégager Sarkozy en 2012 !!

Faire un commentaire

Facultatif. Votre email ne sera pas visible.
Facultatif.