Un homme politique lucide: Alain Fouché

texte alternatif Mots clés :

C'est une proposition de loi complètement lucide, réaliste et utile qu'a fait déposé aujourd'hui le sénateur Alain Fouché; il s'agit pour les excès de vitesse compris en 0 et 10km/h au delà de la limite, de limiter la "punition" à une simple perte de point (un, comme actuellement) et de ne plus faire payer d'amende (68€ ou 90e en fonction de la vitesse max autorisée).

Ce sénateur semble voir juste et connaitre son pays. Il dit ainsi en parlant des radars automatiques et de sa proposition de loi: "C’est vraiment pour lutter contre ce racket, cette pompe à fric qu’utilise l’Etat."

Le fondement de la proposition d'Alain Fouché

"La grande majorité de l’argent qui est prélevé sur le contribuable est prise non pas sur les chauffards et sur les gens qui conduisent en état alcoolique, mais sur les petits excès de vitesse.

Les excès de vitesse inférieurs à 20 km/h de la limite représentent environ 95% des amendes.

La proposition d'Alain Fouché

"Ma proposition, en cas d’excès de vitesse inférieur à 10 km/h: seul le retrait de point sera retenu mais par contre pas l’amende. C’est vraiment pour lutter contre ce racket, cette pompe à fric qu’utilise l’Etat."

L'objectif d'Alain Fouché

"On a souhaité véritablement faire quelque chose pour tous ces micro-excès de vitesse, qui sont des excès de vitesse involontaires. Quelques fois les automobilistes ne sont même pas au courant qu’ils étaient en excès", explique le sénateur.

"Aujourd’hui, la majorité des Français se fait flasher, et considère donc les radars comme des tirelires. Si demain la majorité des Français ne paie plus parce que ces micro-excès de vitesse ne sont plus sanctionnés par l’argent, on n’entendra plus parler de radars-tirelires."

Viabilité de cette proposition de loi?

Evidemment, de nombreuses voix se sont levées pour dénoncer cette proposition, certains baptisant cette proposition de loi de "criminelle", d'autres appelant les automobilistes responsables à se mobiliser contre une telle proposition.

Il est tout autant que nous appelons les automobilistes censés et responsables à se mobiliser en faveur d'une telle proposition. Facebook, tweets, emails... Vous pouvez aussi encourager le sénateur Alain Fouché dans sa proposition.